1. Équité et égalité dans la société et le sport

Le principe:

une. Les États et les gouvernements ne doivent ménager aucun effort pour veiller à ce que les institutions et organisations responsables du sport et de l'activité physique se conforment aux dispositions de la Charte des Nations Unies relatives à l'égalité, à la Déclaration universelle des droits de l'homme, à la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes Les personnes handicapées, la Déclaration de Berlin (UNESCO MINEPS V) et la Convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.

b. L’égalité des chances de participer et de participer à un sport ou à une activité physique, que ce soit à des fins de loisir, de promotion de la santé ou de haute performance, est le droit de chaque femme, quels que soient sa race, sa couleur, sa langue, sa religion, ses croyances, son orientation sexuelle identité, âge, état matrimonial, capacité / handicap, conviction ou affiliation politique, origine nationale ou sociale.

c. Les ressources, le pouvoir et la responsabilité devraient être alloués équitablement et sans discrimination fondée sur le sexe ou le genre, mais cette allocation devrait permettre de corriger tout équilibre inéquitable entre les avantages offerts aux femmes et aux hommes.

DECLARATION DE BRIGHTON

Découvrez comment approuver et utiliser ce traité mondial

8ème conférence mondiale du GTI

Planifiez votre voyage à Auckland, en Nouvelle-Zélande, en mai 2022

INSIGHT HUB: RESEARCH & CASE STUDIES

Téléchargez des documents utiles pour vous aider dans votre travail

PROGRAMMES IWG GLOBAL

Lisez à propos du travail réalisé par le groupe de travail informel à l'échelle mondiale

MAJOR PARTNERS

OFFICIAL SUPPORTERS

FUNDING PARTNERS

OFFICIAL SUPPLIERS

FRIENDS & ALLIES